Evia Island: A magical combination of tradition, nature, adventure and history.

L’île d’Eubée est la deuxième plus grande île de Grèce, une destination idéale et exceptionnelle pour les personnes de tout âge. L’île d’Eubée est devenue connue ces dernières années comme une destination touristique toutes saisons. C’est une terre d’une beauté naturelle, disposant d’un héritage culturel important, avec une tradition locale, de l’art populaire et un chaleureux sourire d’hospitalité de ces résidents qui offrent de délicieux et appétissant plat de la cuisine grecque.

Eubée est resté inchangée est n’est pas affectée par le tourisme de masse, tout en devenant une destination de plus en plus populaire. Un endroit qui reste authentique et traditionnel.

La route depuis Athènes et son aéroport International Eleftherios Venizelos se fait par l’autoroute principale et est juste à une heure de trajet. L’accès depuis le continent se faire par un pont, et il est également possible de prendre la voiture sur les ferrys depuis les ports de Rafina et de l’Ag Marina.

L’île est fière de posséder plus de neuf cent kilomètres de côtes et 1.200 miles acres de forêt naturelle et de bois. Les plages de sables et de galets y sont sans fin, des zones de pure beauté, ainsi que de nombreux monuments archéologiques et de musées.

Le Vieux Pont

A la capitale de l’île, Chalkida, l’écart est de seulement 40m et se traverse par un pont qui y fut construit dans la 21ème année de la Guerre Péloponnèse (410 av. JC).

Le vieux point, situé au point le plus étroit du détroit d’Euripus, est l’un des derniers ponts « glissant » au monde, et s’ouvre tous les soirs après 23h afin de permettre aux navires de passer le détroit.

Plus récemment, en 1992, a été construit le « grand » Pont de l’Euripus, comme les locaux l’appelle (également appelé Pont de l’Euripos, Pont de l’Etripons). Le grand pont de l’Euripus connecte l’Eubée au continent grec, et fut le premier pont de route à câble en Grèce, avec une longueur totale de 395 mètres et une hauteur de 90 mètres. Euboea to the Greek mainland and was the first cable-stayed road bridge in Greece with total length of 395m and total height 90m.

The Old Bridge

At the capital of the island, Chalkida, the gap is just 40m and is spanned by a bridge that was first constructed here in the twenty-first year of the Peloponnesian War (410 BC).

The old bridge, located at the narrowest point of the Euripus strait and one of the world’s last remaining “sliding” bridges, opens every night a little after 23:00 to allow vessels to pass through the strait.

More recent  in 1992 was built The « big » Euripus Bridge as the locals call it(also Euripos BridgeEvripos Bridge). The big Euripus bridge connects Euboea to the Greek mainland and was the first cable-stayed road bridge in Greece with total length of 395m and total height 90m.

La ville des Eaux Folles et le Phénomène d’Euripus

A l’endroit le plus étroit de l’île d’Eubée, il est possible d’observer toutes les 6 heures la montée des eaux (inondation), et dans les 6 heures suivantes, l’eau descend (reflux).

Il y a une période de 12h ou 4 phases dans 24h 50mn 30sec. Les 50min et 30sec différent des « 24heures » en référence à la Lune, car la Lune a besoin de ce temps précis pour passer par-dessus le même endroit de la Terre deux fois (Newton, 1687).

C’est pourquoi Chalkida est vu comme la ville aux « Eaux Folles », pendant que les locaux se surnomment eux-mêmes trélonérites, ou personne des Eaux Folles. Cela dit, tout comme les changements de courants dans l’eau, les locaux peuvent être changeants. Cela peut également arriver avec des visiteurs, qui arrivent souvent avec l’intention de rester juste pour la journée et finissent par rester deux ou trois jours !

Selon la tradition populaire, le philosophe de la Grèce Antique Aristote, désespéré par son incapacité à résoudre le problème de leur cause, s’est noyé ici ; aujourd’hui encore, leur cause n’est pas complètement comprise.

The City of Crazy Waters and The Euripus Phenomenon

At the most narrow part of Evia Island jand the Greek mainland, everybody can observe that every 6 hours the sea water rises (flood) and in the next 6 hours it goes down again (ebb).

We have a period of 12 h or 4 phases in 24h 50min 30sec. The 50 min and 30 sec difference from the “24 hours” refers to the Moon, because the Moon needs exactly this period of time to pass over the same place on Earth twice (Newton 1687).

This is why Chalkida is regarded as a city of “crazy waters”, while locals call themselves trelonerites, or people of crazy waters. It is said that, like the changing water currents, locals can be fickle. This can also be the case with visitors, who often arrive intending to stay just for the day and end up remaining for two or three days!

According to popular tradition, the ancient Greek philosopher Aristotle, in despair at his inability to solve the problem of their cause, drowned here; their cause is not fully understood today.

Lefkadi pendant les années Antiques et l’expédition de Troy

Pendant les années antiques, la zone de Lefkadi était un endroit glorieux ainsi qu’un centre économique important. Eretria, connu comme l’une des villes principales de la Grèce Antique, au même titre que Chalkida, Athènes, Thiva et Sparta, était le port de Lefkadi. C’est un fait historique majeur que la plus grande partie des navires envoyés à Troy pendant l’expédition Grecque est parti d’Eretria en usant les mêmes vents thermiques de printemps qui font aujourd’hui du Lefkadi Surf Club une des destinations préférées pour le kitesurf et la planche à voile.

Lefkadi during the ancient years and the expedition to Troy

During the ancient years the area of Lefkadi used to be a place of glory and a main trade center. Eretria, known as one of the main city states of Ancient Greece, along with Chalkida, Athens, Thiva and Sparta, used to be the port of Lefkadi. It’s a historic fact that major part of the ships sent to Troy during the Greek expedition started from Eretria using the same spring thermal winds that nowadays make Lefkadi Surf Club a favourite kitesurfing and windsurfing destination.

Dirfyens et les Volcans

Au-delà des sites faits par l’homme au fil des millénaires, vous serez impressionnez par la biodiversité et la nature de l’île d’Eubée. Plusieurs volcans non-actifs sont situés à travers l’île, créant ainsi un magnifique écosystème. Les volcans Dirfy et Xtipas, situés à l’Ouest et au Nord Est du Lefkadi Surf Club ont été désignés, à raison, comme des Lieux de Beauté Naturelle Exceptionnels par l’Etat Grec.

Dirfy a un intérêt écologique tout particulier, grâce à sa flore diverse, sa forme et ses caractéristiques hydrologiques. Traverser la Gorge Agali de Dirfy est une expérience exceptionnelle qui ne doit pas être manquée, tout comme une visite à la magnifique forêt de Steni, qui est protégée par un décret gouvernemental.

Si vous vous trouvez près du Centre de l’île d’Eubée, visitez Kymi et le volcan Oxylithos dominant le village du même nom.

Au Sud de l’île, proche du Marmari Surf Club, se situe la montagne Ochi, qui héberge Dimosari et la Gorge Agios Dimitrios, menant tout deux aux plages secrètes de l’Egée.

Dirfys and the Volcanoes

Beyond the manmade sites over the millennia, you will be impressed by the biodiversity and nature of Evia Island. Several not active volcanoes are situated around the island creating magnificent ecosystems. Dirfy and Xtipas Volcanos located West and North East of Lefkadi Surf Club have been rightfully designated as Areas of Outstanding Natural Beauty by the Greek State.

Dirfy is of special ecological interest, thanks to the diverse flora, shape and hydrological features. Crossing Dirfy’s Agali Gorge is an amazing experience that must not be missed, so is a visit to the Aesthetic Forest of Steni which is protected by a government decree.

If you’re near to the Central Evia visit Kymi and the Oxylithos Volcano towering over the village by the same name.

South of the island and in close distance to Marmari Surf Club Ochi mountain hosts Dimosari and Agios Dimitrios gorges laeding both to hidden Aegean beaches.

Les îles Petalis, la Résidence Royale cachée, et la Famille Picasso


Situé en face du village de Marmari et juste de l’autre côté du Marmari Surf Club dans le Golfe qui porte leurs noms, existe un complexe de dix îles privées connues comme les Petalis. Célèbres depuis l’Antiquité comme escale pour les marins de la Mer Egée, elles étaient inhabitées il y a quelques siècles. Les derniers résidents ont quitté les îles au début du 20ème siècle afin de construire le village de Marmari.

Leur beauté inégalée, l’eau claire comme du cristal, la nature à l’état pure et la proximité avec Athènes a attiré une multitude de personnalités importantes, variant des politiciens aux stars d’Hollywood. Parmi celles-ci, on retrouve Aristotelis Onassis, Maria Kallas et Winston Churchill.

Les îles Petalis sont notre terrain de jeu préféré pour le Kitesurf, et KiteGreece organise régulièrement des kite safaris en bateau sur la journée ou la demi-journée, en partance du Port de Marmari ou du Marmari Surf Club.d’Hollywood. Parmi celles-ci, on retrouve Aristotelis Onassis, Maria Kallas et Winston Churchill.
L’ex Famille Royale de Grèce ainsi que la famille de Picasso avait l’habitude de passer leurs étés dans des propriétés privées jusqu’à récemment quand ils les ont vendues à l’une des familles grecques les plus riches.
Les îles Petalis sont notre terrain de jeu préféré pour le Kitesurf, et KiteGreece organise régulièrement des kite safaris en bateau sur la journée ou la demi-journée, en partance du Port de Marmari ou du Marmari Surf Club.

Petali Islands, the hidden Royal Residence and the Picasso Family


Located in front of Marmari village and just across Marmari Surf Club in the gulf that bears their name, is a complex of ten privately-owned islands known as the Petali. Known since the ancient years as a settler for the sailors of the Aegean Sea they were inhabited centuries ago. The last residents left the islands at the beginning of the 20th century and built the village of Marmari.

Their unparalleled beauty, crystal-clear waters, untouched nature and the close proximity to Athens attracted plethora of important figures ranging from politicians to Hollywood celebrities. Some of them were Aristotelis Onassis, Maria Kallas and Winston Churchill. The ex Royal Family of Greece and Picasso family used to spend their summers in the private properties until they recently sold them to one of the wealthiest Greek families.

Petali Islands is our favourite Kitesurfing playground and KiteGreece organises regularly daily kite safaris and half/full day boat trips departing from Marmari Port or Marmari Surf Club.

Le Mont Ochi et la Gorge de Dimossari

La Gorge de Dimossari est située au Sud d’Eubée, sur le Mont Ochi, à une altitude de 1 386 mètres. C’est clairement l’une des plus belles randonnées à faire en Grèce, sinon la plus belle, avec ses 10 kilomètres de long. Une partie est un petit peu raide, mais le reste a l’apparence d’une vallée, parallèle à la rivière. La Gorge fini à la plage Kallianos, sur le côté de l’Egée.

Il est même dit que, durant la période archaïque et classique, des mines de métaux étaient situés dans la gorge en direction de la plage. Vous deviendrez un témoin de l’histoire du canyon, avec les maisons des dragons, les rues médiévales pavés, et des fossiles à plusieurs endroits.

De nombreux marronniers et platanes font également partie du décor, tout comme une variété d’oiseaux, comprenant des hiboux, des aigles, des buses et des rossignoles, mais également d’autres espèces animales. Fortement recommandé pour les amoureux de beauté naturelle et de photographie puisque différentes images, couleurs, et saveurs de la Grèce complète le paysage. Vous apprécierez les ruisseaux, cascades, rivières, les indénombrables animaux, les arbres et les fleurs. A ne pas manquer !

Ochi mountain and Dimosari Gorge

Dimosari Gorge is located in southern Evia, on mount Ochi, at an elevation of 1.386 meters. It is definitely one of the most beautiful hiking trails in Greece, if not the most beautiful and It is 10 kilometers long.  One part is a little bit steep but the rest seems more like a valley, going parallel to the river. The gorge ends up at Kallianos beach, on the side of the Aegean.

It’s even said that, during the archaic and classical period, metal mines were located on the gorge direction to the beach. You will become a witness of the great history of the canyon, with the dragon houses, the medieval cobbled streets and the fossils at several points.

Many chestnut trees and plane trees being are the dominant element and variety of birds, including owls, eagles, buzzards and nightingales, and many other animal species. Highly suggested for lovers of natural beauty and photography, as interchangeable images, colors and flavors of Greece complete the landscape. You will enjoy the flowing waters, waterfalls, rivers, uncountable animals, trees and flowers everywhere. Don’t miss it!

Mythology

Selon la mythologie, les premiers habitants de l’île étaient les Titans. Quand les Géants arrivèrent sur l’île d’Eubée, ils se sont battus contre les Titans, dans l’intention de la conquérir. La bataille entre les divinités étaient tellement violentes, que chaque fois qu’il y en avait une, un tremblement de terre survenait. Chaque tremblement de terre des temps préhistoriques fût attribué aux batailles entre les Titans et les Géants.

Un autre mythe associé à l’île d’Eubée est qu’elle fut séparée par un coup de trident du Dieu Poséidon, depuis le continent Grec.

Enfin, l’île d’Eubée figure parmi les lieux de naissance possible de la Déesse Héra. Le mythe suggère qu’Héra a été élevée au Mont Ohi par la Nymphe Makri.

Mythology

According to mythology, the first inhabitants of the island were the Titans. When the Giants arrived on the, also called, island of Euboea, they fought against the Titans with the intention of conquering it. The fight between the mythological deities were so violent, that every time they they took place there was an earthquake. Every earthquake of the prehistoric times was attributed to the fights between the Titans and the Giants. Another myth associated with Evia Island is that it was separated through a blow of the trident of God Poseidon from mainland Greece. At last, Evia Island is among the possible birthplaces of Goddess Hera. The myth suggests that Hera was raised on Mount Ohi from the nymph Makri.